Combien de temps faut-il pour éliminer l’alcool de son corps avant de conduire ?

Parfois, après avoir bu, on ne se sent pompette ni dans les nuages. Alors que, si l’on effectue un test d’alcoolémie, le niveau risque de montrer qu’il ne faut pas encore conduire.

Il est donc important de connaitre combien de temps notre corps prend pour éliminer l’alcool ingurgiter, et pouvoir conduire sans danger.

Le nombre de verres bus

L’alcool au volant est dangereux et interdit par la loi. Il faut donc savoir à quel moment, ou après combien de temps après avoir bu quelle quantité, on peut reprendre la route en toute sérénité (qu’il y ait un contrôle routier ou pas).

La règle générale est que le corps humain élimine un verre d’alcool toutes les heures. Mais beaucoup de facteurs comme le type d’alcool (combien de degrés, coupés ou pas ?), le poids, le sexe, l’âge, et l’habitude de consommation entrent en compte.

Le calcul de l’alcoolémie

Pour le calcul de l’alcoolémie, c’est-à-dire la concentration d’alcool ou la présence d’alcool dans le sang, qui est exprimée en gramme par litre, plusieurs facteurs entrent en compte. Ce sont : le nombre de verres d’alcool ingurgité (un verre standard est évalué à 10 grammes environ), le poids, et la proportion d’eau présente dans le corps, ce qui fait que l’on prenne en compte le fait que le sujet soit un homme ou une femme, car cette proportion est de 0,68 pour un homme contre 0,55 pour une femme.

La formule proprement dite est la suivante. Quantité d’alcool divisé par le poids et multiplié par la proportion d’eau.

Il faut savoir que le taux d’alcoolémie autorisé pour la conduite est inférieur à 0,5 gramme par litre, contre 0,2 pour ceux ou celles qui sont en période probatoire.

Le fait de consommer l’alcool à jeun est une autre donne.

Quand peut-on conduire ?

On peut reprendre le volant dès que le taux d’alcool présent dans le sang redevient inférieur à 0,5 gramme par litre (0,2 pour ceux en probation). Le tout est de savoir quand. En règle générale, depuis le 01er mars 2012, l’hydrotest doit être un élément présent obligatoirement dans chaque voiture. Mais comme notion, il faut savoir qu’après 95 %, c’est le foie qui élimine l’alcool dans le sang, et ceci, à hauteur de 0,15 gramme par litre par heure. Donc, pour un homme de 70 kg qui a bu 7 verres par exemple, et qui a par conséquent 0,68 gramme d’alcool par litre de sang ne peut donc conduire. Cet homme ne peut reprendre la route qu’après une heure et demie au minimum.

L’hydrotest et l’abstinence sont les seules infaillibles qui puissent dire si l’on peut conduire ou pas. L’alcool au volant est plus que déconseillé, car dangereux.

Cannabis au volant : quelles sont les sanctions applicables
Permis : quand passer le stage de récupération de points ?