Quels véhicules peut-on conduire avec un permis AM ?

Le permis AM est un permis certifiant que son propriétaire a le droit de conduire les véhicules concernés. On l’obtient après avoir suivi une formation de conduite composant théories et pratique. Pour pouvoir passer à l’étape pratique, l’étape théorique doit être validée et la personne doit avoir une ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) 1 ou 2, ou une ASR (Attestation de Sécurité Routière).

Après son obtention, le permis AM est valide pendant 10 à 15 ans. Pour ceux qui ont eu leur brevet de sécurité avant l’année 2013, le brevet de sécurité est suffisant et n’a pas de date limite. Toutefois, avec seulement un brevet on ne peut pas conduire en dehors de la France. Avoir un permis AM est donc toujours utile dans tous les cas.

Le type de véhicules qu’on peut conduire avec un permis AM

Avec un permis AM, on a le droit de conduire des deux roues comme le cyclomoteur ou le scooter moins de 50cm3. Un AM est aussi obligatoire pour pouvoir circuler avec des quadricycles légers tels qu’une voiturette ou un quad. La vitesse est aussi limitée lorsqu’on a un permis AM, car on ne doit pas dépasser les 45 km/h et la puissance du moteur doit être moins de 4 kW. La possession de ce permis permet, toutefois, de transporter un passager au-dessus de 14 ans.

Sachez aussi que des règles sont à suivre pour conduire un véhicule avec un permis AM. Pour des raisons de sécurité, certains équipements sont obligatoires et indispensables. Il vous faut un casque, des gants, des vêtements adaptés ainsi que des bottes ou des chaussures montantes. Ces équipements doivent être homologués et conformes aux normes. Vous ne pouvez pas non plus augmenter la puissance des véhicules autorisés pour un permis AM lorsque vous conduisez. En cas d’infraction, vous risquerez une amende et une immobilisation de votre véhicule.

L’obtention d’un permis AM

Vous pouvez vous inscrire dans un établissement agréé pour avoir un permis AM. Vous devez déjà avoir passé le test théorique avant de suivre une formation pratique d’environ 8 heures. Cette formation comportera 3 principales parties : une hors circulation, une autre en circulation et la dernière une séance de sensibilisation. Ces trois séquences peuvent être réalisées en deux jours. Ayez toujours à l’esprit que le fait de suivre ce genre de formation vous sera bénéfique, non seulement pour votre sécurité, mais aussi pour celle des autres.

Cannabis au volant : quelles sont les sanctions applicables
Permis : quand passer le stage de récupération de points ?