Voitures autonomes : les expérimentations commencent !

La fiction va devenir réalité dans un futur proche. En effet, la mise en circulation de modèles de véhicules indépendants a officiellement obtenu l’aval des autorités gouvernementales. Les expérimentations pour l’utilisation des voitures autonomes sont désormais ouvertes, et commencées dans les prochains mois. Vous devrez donc vous attendre à croiser très bientôt une auto sans conducteur, comme dans les films futuristes diffusés au cinéma ou à la télévision. Si les objectifs restent ambitieux, la réalisation présente presque autant d’avantages que d’inconvénients.

Qu’est-ce qu’une voiture autonome ?

Comme le mot l’indique, il s’agit d’une automobile qui dispose de la capacité de se déplacer sans la présence d’un chauffeur. Le système reprend en général celui du pilotage automatique qui gère les avions. Les voitures autonomes devraient ainsi être capables de relier un point de départ à une destination sans nécessiter l’intervention humaine. Mais les paramètres diffèrent entre l’espace aérien et le taux de flux des déplacements terrestres. Les expérimentations devraient alors permettre de les recadrer pour une efficacité optimale.

Déroulement et objectif des expérimentations

Les premiers tests ont déjà été faits en laboratoire ou en terrain fermé, mais les résultats sont loin d’être convaincants. Après avoir revu et corrigé les erreurs, les constructeurs ont obtenu l’autorisation de l’État pour effectuer les essais en conditions réelles. En d’autres termes, les voitures autonomes vont alors investir les routes ouvertes pour permettre aux techniciens de les expérimenter à nouveau. Dans quelques mois, elles circuleront parmi les automobiles classiques, pour vérifier si les améliorations ont porté leurs fruits, ou si beaucoup restent encore à faire. L’objectif à terme serait de les voir remplacer petit à petit le parc auto traditionnel, afin de libérer l’homme des contraintes de la conduite. L’expérimentation permettra ainsi de définir si un équipement à la pointe de la technologie pourra un jour se substituer à l’homme.

Avantages et inconvénients

Comme toute opération représentant une transition vers une nouvelle vision, ces expérimentations revêtent deux faces contradictoires bien distinctes. La première dévoile les points positifs de la procédure. En donnant la possibilité aux voitures autonomes d’être testées en conditions factuelles, il sera plus facile de détecter les anomalies et les défauts encore existants, et d’y apporter les corrections nécessaires en temps réel. En contrepartie, une expérience comporte toujours des risques. Un dysfonctionnement quelconque pourrait se présenter et devenir l’origine d’accidents graves impliquant non seulement le véhicule test, mais aussi les autres usagers de la route.

Comment le covoiturage a conquis la France en 10 ans…
Le marché du vélo électrique : un développement exponentiel !