Mon assureur ne veut plus m’assurer. A-t-il le droit ?

L’assurance auto est obligatoire pour circuler librement. Il est toutefois possible de se faire refuser une assurance pour plusieurs raisons liées aux non-paiements, aux déclarations frauduleuses ou autres. La recherche d’un nouvel assureur n’est pas facile. Vous êtes obligé de recourir à une entreprise indépendante suite à plusieurs refus sous certaines conditions.

Pour quelles raisons un assureur ne veut plus assurer ?

La loi stipule que tout conducteur doit recourir à une assurance. Il s’agit d’une assurance de responsabilité civile. Si le conducteur persiste à rouler avec un véhicule non assuré, il aura un risque de sanction causé par le défaut d’assurance. Or, vous pouvez être face à un refus suite à plusieurs sinistres consécutifs. L’assureur est en plein droit de vous refuser dans le cas où des défauts de paiement répétés sont réalisés. Force est de constater qu’une assurance peut refuser et accepter les dossiers de son assuré. Ce dernier doit être affilié à une assurance pour pouvoir conduire librement un véhicule. En générale, les raisons de refus d’une société d’assurance sont liées à la non-confiance de cette dernière par rapport à son client. Le refus d’assurance auto implique le recours à une démarche.

Que faire si l’assureur ne veut pas assurer ?

Dans le cas où vous êtes face à un refus d’assurance auto, vous avez le droit de contacter une autorité administrative indépendante. Le Bureau Central de Tarification ou BCT a été mis en place par l’Etat afin de pouvoir venir en aide aux conducteurs sans assurance. L’objectif est de pouvoir leur désigner une assurance en définissant le tarif à appliquer. Avant tout, vous devez avoir une idée de l’assureur auquel vous souhaitez vous souscrire. Il est préférable d’opter pour un assureur disposant de tarif abordable. L’objectif est de pouvoir offrir aux conducteurs la couverture minimale obligatoire.

Ce qu’il faut savoir face à un refus d’un assureur

Dans le cas où vous souhaitez vous souscrire à une assurance liée à un incendie, vol, ou autres. Le bureau central de tarification n’intervient pas. De nos jours, il existe des assurances automobiles pour les conducteurs malaisés. Il s’agit d’offrir un contrat d’assurance adapté aux véhicules avec malus. Avec l’avancée de la technologie, il vous est possible de trouver un assureur sur Internet. Vous pouvez faire de demande de devis avant de vous lancer dans un contrat définitif. Vous pouvez utiliser un comparateur d’assurance afin de faciliter votre démarche de recherche d’assurance.

A quoi sert le bonus-malus ?